Barbaroslar : Akdeniz’in Kilici

L'histoire de 4 frères marins qui assurent la suprématie ottomane en Méditerranée ; Hayreddin Barbarossa, Oruc Reis, Ishak et Ilyas.

 

Barbaros : l’épée de la Méditerranée emmènera les téléspectateurs dans un voyage historique à travers l’Empire ottoman en suivant les aventures de quatre frères devenus marins.

Quelle est l’histoire de Barbaroslar ?
Tout d’abord, le feuilleton historique Barbaroslar est une nouvelle série télévisée turque de fiction historique rediffusée. Le créateur de la production est ES Film. Les stars du téléfilm sont quelques-uns des meilleurs acteurs et actrices turcs. Les vedettes principales sont Engin Altan Düzyatan et Ulaş Tuna Astepe. Ce dernier était d’ailleurs le personnage principal de Sen Anlat Karadeniz (Raconte-toi la mer noire). La série turque se concentre sur la vie de Barbaros Hayreddin Pasha, un « Kapudan Pasha » de l’Empire ottoman (capitaine ou maître des mers).

La série elle-même fait partie des séries dramatiques d’époque de la TRT, après des émissions telles que Dirilis Ertugrul (Résurrection : Ertugrul), Payitaht : Abdulhamid (Le dernier empereur), Uyanıs : Buyuk Selcuklu (Les grands seldjoukides : gardiens de la justice), et maintenant Barbaroslar : Akdeniz’in Kilici (Barbaros : l’épée de la Méditerranée) – et d’autres fictions d’époque sont également en cours de production pour une diffusion ultérieure.

La production de la TRT sera d’abord diffusée en turc sur la chaîne TRT 1. Les émissions turques sont de plus en plus populaires dans le monde, et le turc est la langue la plus regardée après l’anglais.

Barbaroslar

Une autre série de TRT, Dirilis Ertugrul (Résurrection : Ertugrul), avec Engin Altan Duzyatan, qui joue le rôle d’Oruc Reis dans la nouvelle série, a accumulé six milliards de vues sur YouTube au cours des 12 derniers mois seulement, ce qui en fait l’une des émissions les plus populaires au niveau mondial.

« Après l’incroyable succès mondial de notre émission à succès Dirilis Ertugrul, nous avons constaté une énorme demande de la part de nos fans du monde entier pour des fictions turques de haute qualité de TRT », déclare Riyaad Minty, directeur de Digital TRT Network.

« Dans le cadre de la vision globale de TRT, nous proposerons bientôt à nos audiences internationales l’histoire des frères Barbaros, ainsi que d’autres productions originales de TRT très demandées, doublées et sous-titrées dans différentes langues », explique M. Minty.

« TRT a passé au peigne fin l’histoire de la Turquie et a sélectionné l’histoire des frères Barbaros comme une histoire digne d’être racontée », explique Cemil Yavuz, directeur général de TRT 1, à TRT World. « Ce n’est pas simplement l’histoire de Barbaros Hayreddin Pacha (Hizir Reis), mais aussi celle de ses frères et du milieu qui les entourait à l’époque ottomane. »

« Ce fut un effort collectif du début à la fin », explique le réalisateur Dogan Umit Karaca à TRT World. « TRT n’a épargné aucune dépense, aucun effort, tandis que la société de production s’est investie dans chaque ligne du scénario, chaque acteur, chaque détail. Permettez-moi de ne laisser personne de côté – de l’équipe de tournage au département audio en passant par nos acteurs, la coiffure, le maquillage et les costumes, tout le monde a mis le paquet. »

« Nous avions beaucoup de sources vers lesquelles nous pouvions nous tourner pour raconter cette histoire », poursuit Karaca. « Mustafa Burak Dogu a écrit une belle histoire, une histoire de quatre frères, une histoire qui se déroule sur la mer. C’est un drame d’époque, avec les frères ‘Barberousse’, avant qu’ils ne soient les frères ‘Barberousse’. »

Lorsqu’on lui demande combien de saisons il y aura, Karaca rit et dit : « Nous aimerions continuer aussi longtemps que possible ! » Il confie qu’ils vont continuer à tourner jusqu’en juin, et qu’actuellement ils ont tourné sept épisodes.

Pelin Akil, qui incarne Isabel, la propriétaire de l’auberge vénitienne d’Alexandrie, explique qu’elle venait de terminer une autre série et qu’elle était occupée avec ses jumeaux lorsqu’elle a reçu une offre pour le projet. « Les drames d’époque m’excitent toujours ! » dit-elle. « Isabel rencontre Oruc et entretient une relation d’affaires avec lui. En même temps, elle a un frère qu’elle recherche. Je ne devrais pas donner beaucoup de spoilers cependant », sourit-elle. « Nous avons un casting incroyable, les gens vont se régaler ».

Melis Babadag, qui incarne la guérisseuse Zeynep dans la série, raconte qu’elle a dû prendre des cours de combat à l’épée pour son rôle. « Pourquoi une guérisseuse sait-elle se battre avec une épée ? Je ne peux pas vous le dire ! Ce que je peux vous dire, c’est qu’elle a un passé secret. Il y a beaucoup de secrets que les personnages abritent », sourit-elle de façon énigmatique. « Elle dirige un orphelinat, elle est la gardienne de tous ces enfants, leur mère, leur tout », dit-elle.

Les frères, nés à Lesvos, ont tous été des hommes importants dans l’histoire, l’aîné Oruc Reis étant devenu gouverneur d’Alger, gouverneur en chef de la Méditerranée occidentale et amiral de l’Empire ottoman. Oruc était le premier « Barberousse » (barbe rouge, en italien) dont Hizir Reis a pris le surnom. Hizir Reis était un amiral de la marine ottomane et a assuré la domination ottomane sur la Méditerranée au milieu du 16e siècle. Hizir Reis, connu plus tard sous le nom de Barbaros Hayreddin Pasha (Hayreddin signifiant « le meilleur de la foi », un nom que lui a conféré Soliman le Magnifique) a un boulevard qui porte son nom à Istanbul : Barbaros Bulvari, reliant Zincirlikuyu, Levent à Besiktas, par le Bosphore.

Yavuz explique que pour le tournage de la série, ils ont installé des plates-formes spéciales, notamment des bassins d’eau et des bateaux. Certaines scènes en mer ont été tournées sur le plateau tandis que d’autres ont été tournées en pleine mer, explique-t-il. « Barbaros : Sword of the Mediterranean est la première série en Turquie qui se déroule en mer », ajoute-t-il, soulignant qu' »elle raconte l’histoire de frères qui ont transformé la Méditerranée en une mer turque. »

« Barbaros : Sword of the Mediterranean est une œuvre sans précédent dans l’histoire de la TRT », affirme Bahadir Yenisehirlioglu. Jouant le rôle du derviche, il se dit ravi de faire partie d’une production aussi immaculée et bien pensée. « La société de production, ES Film, a également produit Payitaht : Abdulhamid, dans lequel j’ai joué. Ils m’ont invité à rejoindre le casting de Barbaros, et c’est ainsi que mon aventure a commencé », ajoute-t-il.

« Le personnage du Derviche est intéressant. Nous l’appelons le Derviche, mais au fil de la série, son identité sera révélée et ce sera un choc. D’une certaine manière, il est le mentor de Hizir, qui deviendra Barbaros Hayreddin Pacha… Il cherche à se venger », ajoute-t-il. « Les téléspectateurs attentifs auront un aperçu de qui il est au fil des épisodes, jusqu’au 10ème épisode où nous découvrirons qui il est vraiment. En tant qu’acteur, c’est excitant de jouer un rôle aussi complexe et de faire partie d’une si grosse production. »

« Barbaros :l’épée de la Méditerranée est une œuvre sans précédent dans l’histoire de la TRT », déclare Bahadir Yenisehirlioglu. Jouant le rôle du derviche, il se dit ravi de faire partie d’une production aussi immaculée et bien pensée. « La société de production, ES Film, a également produit Payitaht : Abdulhamid, dans lequel j’ai joué. Ils m’ont invité à rejoindre le casting de Barbaros, et c’est ainsi que mon aventure a commencé », ajoute-t-il.

« Le personnage du Derviche est intéressant. Nous l’appelons le Derviche, mais au fil de la série, son identité sera révélée et ce sera un choc. D’une certaine manière, il est le mentor de Hizir qui deviendra Barbaros Hayreddin Pasha ….. Il cherche à se venger », pense-t-il. « Les téléspectateurs attentifs auront un aperçu de qui il est au fil des épisodes, jusqu’au 10ème épisode où nous découvrirons qui il est vraiment. En tant qu’acteur, c’est excitant de jouer un rôle aussi complexe et de faire partie d’une si grosse production. »

Tourné sur le nouveau plateau de tournage international de TRT à Istanbul, en Turquie, Barbaros : Sword of the Mediterranean racontera l’histoire de quatre frères de l’île de Lesvos qui persévèrent dans les moments difficiles et conquièrent les mers : les fils de Sipahi Yakup Aga, Ishak, Oruc, Hizir et Ilyas.

Produite par ES Film, réalisée par Dogan Umit Karaca, avec un télé scénario écrit par Mustafa Burak Dogu et Ethem Arslan, la série nous ramène au 15ème siècle. La distribution comprend Engin Altan Duzyatan (Oruc), Ulas Tuna Astepe (Hizir), Yigit Ozsener (Pietro), Yetkin Dikinciler (Ishak), Pelin Akil Altan (Isabel), Melis Babadag (Zeynep), Ismail Filiz (Kilicoglu), Gulcan Arslan (Despina), Devrim Evin (Antoine), Caner Topcu (Ilyas) ve Bahadir Yenisehirlioglu (Dervish).

Le tournage de la série a débuté au début de l’année 2021. Pour les scènes d’action, le réalisateur égyptien primé Adel Adeeb est venu à Istanbul. D’autres équipes d’action d’Afrique du Sud contribuent également à la série, avec Maher Maleh comme directeur de la photographie, Kerry Gregg comme coordinateur des cascades et Shaun Verth comme superviseur des acteurs cascadeurs.

La série est tournée à Antalya, Marmaris et Istanbul et a commencé à être diffusée à la télévision turque sur TRT 1 tous les jeudis à 20 heures (GMT+3) à partir du 16 septembre 2021.

Add a review

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Khadidja

    As Salem quand l épisode sera mise BaraqAllah ofikoum

    10,0 rating